Les paysages chez les Frères Muller 1ère partie

Publié le par TALLOT Benoit

Les paysages chez les Frères Muller sont d’inspiration multiple. Il faut bien évidemment mettre de côté les image en gros plan d’arbres hébergeant d’ailleurs souvent des animaux (tétras, hibou, etc.) qu’il faut plutôt classer dans la catégorie des décors à base de faune ou de flore, ainsi que les scènes animalières ou les scènes de la vie quotidienne.

Une fois délimité le champ d’étude, je pense qu’il est possible de classer les paysages selon les zones géographiques qu’ils sont sensés représenter. La plupart sont facilement reconnaissable. Il en est deux cependant qui échappent à l’identification : le paysage lacustre et le paysage de forêt. Je ne ferai qu’un balayage très rapide des paysages sans m’attacher à décrire les techniques employées et à illustrer le travail artistique sur chaque réalisation.

 Reste à envisager le support :

-         lampe champignon, lampe sur pied en fer forgé, lustre,

-         vase, potiche

-         plaques

et la technique : le plus souvent des camées.

 

 Le paysage des Vosges

Souvent confondu avec le paysage alpin, il est facile de l’en différencier : je n’ai jamais vu de d’aiguilles dans les Vosges. Le paysage des Vosges s’accompagne souvent de la présence d’animaux en sous bois, car bien évidemment, la forêt est présente avec une égale proportion de feuillus et de résineux. Le sol est vallonné avec parfois un pont romain enjambant un torrent.

Il existe une variante de ce paysage, moins typique qui représente une forêt avec beaucoup plus souvent des animaux dans le sous bois, animaux occupant parfois même le premier paln. Ces paysages sont dénommés en fonction de la couleur dominante. Il sont très souvent en bichromie : rouge et noir par exemple.

Le paysage alsacien

Mon préféré. Ce paysage associe dans des médaillons trois vues de l’Alsace :

-         un envol de cigognes sur fond de cathédrale de Strasbourg,

-         une maison à colombage

-         une vue de la ligne de crête vosgienne avec un château fort.

 

 

Le paysage alpin

Le paysage alpin s’accompagne souvent d’arbres dont les fûts sont cassés à mi-hauteur. Certain ont voulu y voir les séquelles de la première guerre mondiale qui à mis à bas de nombreuses forêts dans l’Est de la France mais certainement pas dans les Alpes.

Commenter cet article